En quoi consiste la chirurgie plastique de la voix ?

La chirurgie plastique de la voix est très pratiquée par de nombreuses personnes. Parfois, certaines la pratiquent en raison de dysphonie ou des problèmes liés à la voix. Ces difficultés peuvent être déjà présentes dès la naissance ou suivant un accident. La chirurgie de la voix évolue de manière technique et spécifique.

Pourquoi réaliser une chirurgie plastique de la voix ?

Les causes qui incitent un particulier à pratiquer une chirurgie plastique de la voix sont nombreuses. Le motif le plus fréquent est la dysphonie ou les problèmes de la voix. Les causes peuvent être le surmenage vocal et le contexte infectieux comme la trachéobronchite, la laryngite. Il y a également les facteurs de risque de cancer des cordes vocales et du larynx causés par la consommation tabagique, le traumatisme laryngé ou le traumatisme psychique sévère, etc. Actuellement, les personnes qui sont en quête de ce type d’opération sont celles qui veulent retrouver la jeunesse de leur voix malgré leur âge.

En quoi consiste la chirurgie plastique de la voix ?

La chirurgie plastique de la voix est une opération en chirurgie de la voix, des cordes vocales et du larynx. Ceci consiste à l’amélioration de la phonation qui permet de maintenir un son. L’intervention vise à augmenter la phonation. Le chirurgien va infiltrer de la graisse de sa patiente pour augmenter le volume des cordes vocales de celle-ci. Ainsi, cette dernière bénéficie d’une voix très puissante et plus jeune. Si l’objectif c’est de durcir ou d’adoucir la voix, l’opération doit faire en sorte de réduire les cordes vocales, cela en aiguisant la voix. Il est aussi possible que le chirurgien allonge les cordes vocales, cela si le but est d’obtenir une tonalité plus grave. Pour la féminisation de la voix via une chirurgie esthétique, la pratique consiste à augmenter la tension des cordes vocales. Après, il y a l’altération de la consistance avant de réduire la masse.

Quels sont les risques de l’intervention ?

Les risques suivant une intervention de chirurgie plastique de la voix sont possibles. La patiente peut avoir des dispositions anatomiques particulières. Suivant quelques jours de l’opération, elle peut présenter des douleurs dans le cou. Elle peut aussi avoir des lésions des gencives, de la lèvre et de la langue. De plus, il peut avoir également des gênes respiratoires. Celles-ci nécessitent une intubation prolongée ou une trachéotomie. Les risques secondaires aussi sont possibles. L’effet de l’injection de graisse peut disparaître facilement, mais les infections sur les cordes vocales peuvent se produire. Dans ce cas, il est indispensable de passer par un traitement adapté.

Affiner son visage à l’aide de la médecine esthétique : est ce possible ?
Quelques infos pratiques sur la chirurgie des paupières avant de sauter le pas