Abdominoplastie post grossesse : est-ce pris en charge ?

Après une grossesse, il peut arriver que le ventre stocke un surplus de graisse et affiche des excès cutanés disgracieux. Pour retrouver un ventre plat, les femmes se mettent souvent au sport et aux soins amincissants. Mais si ce n’est pas suffisant pour régler le problème, une abdominoplastie peut être recommandée.

En quoi consiste l’abdominoplastie ?

Afin d’éliminer les vergetures et le relâchement cutané, les hommes comme les femmes peuvent recourir à l’abdominoplastie ou plastie abdominale, qui est une intervention de chirurgie esthétique ciblant le ventre. Généralement, une telle opération se déroule sous anesthésie générale et comprend trois étapes : la liposuccion afin d’aspirer la graisse, la réduction de l’excès de peau à travers une ablation des tissus, et enfin le resserrement des muscles abdominaux. L’admission à la clinique se fait normalement la veille de l’opération. Quant à la durée de l’hospitalisation, cela varie de un à quatre jours selon chaque cas. À noter qu’il est possible de bénéficier d’une prise en charge de l’abdominoplastie.

Qui peut bénéficier d’une abdominoplastie ?

Cette opération chirurgicale est plus prisée par les femmes après leurs grossesses même si certains hommes dans la quarantaine y ont recours également. Ceci dit, il existe quelques pré-requis avant de subir une telle intervention. De manière globale, la patiente doit être en bon état de santé, avoir un poids stable et être âgé d’au moins 18 ans. Et une note importante concerne le danger du tabac qui peut entraîner des complications cutanées, respiratoires ou cardiaques. Le chirurgien recommande d’ailleurs l’arrêt total du tabac durant tout le mois précédent l’opération. Même chose durant la période de cicatrisation, il est nécessaire de se sevrer totalement du tabac pour ne pas compromettre la cicatrisation. Sachez que le coût de l’intervention varie d’un établissement à un autre. Pour connaître les modalités de prise en charge de l’abdominoplastie effectuées dans une clinique privée, il convient de se renseigner auprès de la sécurité sociale ou de sa mutuelle.

Remboursement de l’abdominoplastie

Une prise en charge de l’abdominoplastie peut être assurée partiellement par la Caisse nationale de Santé. Toutefois, pour pouvoir en bénéficier, il faut respecter quelques conditions, notamment avoir un IMC inférieur à 30 et avoir un tablier abdominal recouvrant tout ou une partie du pubis. À noter cependant que la prise en charge ne couvre pas la totalité des frais. C’est pour cette raison qu’il est préférable de solliciter une complémentaire santé pour bénéficier d’une plus grande couverture. Dans tous les cas, il convient de se renseigner auprès de sa caisse primaire d’assurance-maladie pour connaître l’étendue de la garantie.

Affiner son visage à l’aide de la médecine esthétique : est ce possible ?
Quelques infos pratiques sur la chirurgie des paupières avant de sauter le pas