Injection d’acide hyaluronique : dermatologue ou chirurgien ?

Les produits de comblement et les procédures d’injection, y compris l’acide hyaluronique ou la toxine botulique, offrent désormais une variété d’options pour corriger les signes du vieillissement du visage. La seule solution nécessaire est de choisir un “injecteur”, c’est-à-dire une personne qui serait en mesure d’obtenir le résultat le plus sûr et le plus normal tout en maintenant une protection et un confort maximum pendant les injections.

Qu’est-ce que l’acide hyaluronique exactement ?

L’acide hyaluronique est un agent naturel qui peut être présent dans de nombreux liquides et tissus biologiques. Sa fonction première est d’hydrater et de lubrifier les cellules. L’acide hyaluronique est utilisé dans la peau, mais il se trouve également dans les yeux, où il aide à éviter la sécheresse oculaire. Ou encore dans les articulations, où il peut servir d’amortisseur, ce qui leur permet de mieux résister aux contraintes. Mais c’est son effet sur les tissus sous-cutanés qui vous intéressent le plus aujourd’hui. L’injection d’acide hyaluronique vous donne une peau plus élastique et plus souple en raffermissant, en lissant et en adoucissant l’épiderme. Ainsi, elle ne sera pas trop tôt marquée par les ravages du temps.

Le visage est une zone anatomique difficile à comprendre

La première règle est que vous ne pouvez jamais consentir à vous faire injecter par une personne qui n’est pas un médecin compétent, tel que décrit par le corps médical français. N’acceptez jamais de vous faire injecter une substance non résorbable ou de vous faire injecter à un prix imbattable. Ce sont les précautions les plus courantes à prendre. Une injection n’est pas une procédure indolore, en particulier lorsqu’il y a des zones dangereuses sur le visage. Pour éviter les complications, l’injecteur doit avoir une connaissance approfondie de l’anatomie du visage, y compris de l’évolution des nerfs et des vaisseaux. Qu’un spécialiste de la beauté ou un dermatologue ait une compréhension détaillée de l’anatomie du visage.

Un chirurgien esthétique se chargera de l’injection

En qualité de spécialiste de la chirurgie esthétique ayant pratiqué à la fois des injections et des liftings, vous supposez que pour faire des injections optimales, vous devez avoir une connaissance approfondie et une pratique de l’anatomie faciale. Pour honorer les membranes (septales) qui divisent ces différents compartiments graisseux, vous devez d’abord les comprendre. Pour comprendre le mécanisme de vieillissement du visage, qui est principalement causé par des changements dans les tissus profonds plutôt que par un relâchement de la peau. Connaître les tailles, dimensions et courbes du visage, tant d’un point de vue technique qu’esthétiques et artistiques, après les avoir étudiées et opérées. Vous acceptez qu’en tant que chirurgien esthétique, vous avez développé une vision structurelle, intense et scientifique du visage vieillissant et que vous soyez donc formé de façon unique pour effectuer des injections de chirurgie plastique efficaces. Quelle que soit la substance et le procédé de remplissage, que ce soit pour les rides du front et du haut du visage ou pour les ridules et les plis du cou et du visage, rappelez-vous que le spécialiste auquel vous faites appel est le seul à pouvoir garantir que les injections sont utilisées correctement.

En quoi consiste la Blépharoplastie : la chirurgie plastique des paupières ?
Couperoses, petites tâches, cicatrices : découvrez le peeling au laser !